Dix façons de protéger les adolescents du tabagisme

non smokingVoulez-vous faire en sorte que vos adolescents ne fument pas ? Pour ce faire, vous devez d’abord comprendre pourquoi ils ont commencé à fumer et/ou vapoter. Vous devez également apprendre comment aborder la question de la dépendance à la nicotine avec votre adolescent. Le tabagisme chez les adolescents peut commencer comme un jeu, ou pour plaire, avoir l’air sérieux ou mur, etc. Mais ce qui n’était qu’un jeu au début peut rapidement se transformer en sérieux problème à long terme. En fait, la plupart des fumeurs adultes ont commencé à fumer à l’adolescence. Pour aider votre enfant à éviter ce piège, suivez ces conseils.

 Donner le bon exemple

Le tabagisme chez les adolescents est plus fréquent chez les adolescents dont les parents fument. Si vous fumez, il est très important d’arrêter dans leur intérêt. Demandez à votre médecin comment arrêter de fumer.

Entre-temps, évitez de fumer devant votre adolescent et ne déposez pas votre paquet de cigarettes sur la table du salon ou dans la cuisine. Ne la déposez nulle part en fait.  Expliquez-lui à quel point vous n’êtes pas satisfait de votre consommation de tabac, les problèmes que cette mauvaise habitude vous pose et à quel point il est difficile de s’en débarrasser. Dites-lui que vous continuerez d’essayer jusqu’à ce que vous cessiez de fumer pour toujours.

 Comprendre l’attraction

Tous les fumeurs le savent. Le tabagisme chez les adolescents peut être une forme de révolte ou une façon de s’intégrer à un groupe particulier d’amis. Les adolescents peuvent fumer pour se sentir cool ou indépendants.

Demandez à votre enfant ce qu’il sait du tabagisme et de l’usage de la cigarette électronique, et si ses amis fument ou vapent. Discutez avec votre adolescent de la façon dont les compagnies de tabac essaient d’influencer les consommateurs, par exemple à travers la publicité ou le cinéma, notamment les scènes montrant des stars du cinéma allumant une cigarette, donnant l’impression que fumer est glamour, sexy et mature.

 Dire non

Vous pouvez avoir l’impression que votre adolescent n’entend pas un mot de ce que vous dites, mais ce n’est pas une raison de ne rien dire. Dites à votre ado qu’il est interdit de fumer et de vaper.

Votre désapprobation aura plus d’impact que vous ne le pensez, car l’adolescent comprendra que vous prenez cette question très au sérieux, ce qui le poussera aussi à y réfléchir plus sérieusement.

 Penser au-delà de la cigarette

Les adolescents pensent souvent que le tabac sans fumée, les cigarettes au clou de girofle, les cigarettes à saveur de bonbon et la chicha sont moins nocifs ou créent une dépendance moindre que les cigarettes classiques. Mais en réalité, tous ces produits représentent un réel danger pour la santé et certains sont même plus nocifs que les cigarettes classiques.

Même les cigarettes électroniques ne sont pas inoffensives et peuvent rendre les adolescents dépendants de la nicotine et faire en sorte que l’usage du tabac semble normal, ce qui pourrait les amener à consommer des cigarettes.

Actuellement, les centres de contrôle et de prévention des maladies recommandent de cesser d’utilisation des e-cigarettes en attendant les résultats d’une enquête menée sur la cause des récentes maladies pulmonaires graves associées à l’utilisation de ces produits.

 Faire appel à la fierté de votre enfant

Rappelez à votre adolescent que fumer lui donne une mauvaise haleine, ce qui le rend repoussant aux yeux des autres. Rappelez-lui que l’odeur du tabac colle aux vêtements et aux cheveux, et que cela fait jaunir les doigts et les dents et noircissent les lèvres. Dites-lui que le tabagisme peut aussi lui causer une toux chronique, diminuer ses performances physiques, entre autres problèmes de santé.

 Calculer le coût du tabagisme

Fumer coûte cher, c’est une évidence. Aidez votre adolescent à calculer le coût quotidien, hebdomadaire, mensuel et annuel du tabagisme ou du vapotage. Vous pourriez comparer le coût du tabagisme à celui des smartphones, des vêtements de marque ou d’autres objets chers aux yeux des adolescents, comme les consoles de jeux par exemple.

 Se préparer à l’incitation des pairs

Donnez à votre adolescent les outils dont il a besoin pour refuser de fumer, même quand il est en présence de personnes fumeuses de sa génération. Entraînez-le à gérer les situations sociales difficiles. Ce pourrait être aussi simple que de dire : « Non merci. Je ne fume pas. ». Expliquez-lui qu’il n’y a aucun mal à dire non, que cela ne diminue pas de son estime de soi, mais que bien au contraire, cela montre sa forte personnalité.

 Prendre la dépendance au sérieux

La plupart des adolescents croient que fumer de temps en temps ne les rendra pas dépendants et que, s’ils deviennent des fumeurs réguliers, ils peuvent arrêter de fumer quand ils veulent. Or les adolescents peuvent devenir dépendants très facilement. Rappelez à votre adolescent que la plupart des fumeurs adultes croyaient la même chose quand ils étaient adolescents, mais qu’une fois accro, ils n’ont pas pu arrêter.

 Penser à l’avenir

Les adolescents ont tendance à supposer que les mauvaises choses n’arrivent qu’aux autres. Donnez-leur des exemples d’êtres chers, des amis, des voisins ou des célébrités, qui ont souffert de maladies liées au tabagisme, pour leur montrer que ce problème est bien réel et que le cancer du poumon n’arrive pas qu’aux autres. Aucun fumeur n’est à l’abri des méfaits néfastes du tabagisme sur la santé.

 Vous impliquer activement

Adoptez une position active contre le tabagisme chez votre adolescent. Participez à des campagnes locales et scolaires de prévention du tabagisme. Soutenez les efforts visant à rendre les lieux publics non-fumeurs et à augmenter les taxes sur les produits du tabac.

Parlez à votre adolescent dès le début et insistez souvent sur les dangers du tabac. Éviter de fumer est l’une des meilleures décisions que votre adolescent puisse prendre pour rester en bonne santé toute sa vie.

Si vous souhaitez consulter un professionnel dans l’objectif d’aider votre adolescent à arrêter de fumer, alors n’hésitez pas à nous contacter dès maintenant ! Vous pouvez nous appeler ou remplir le formulaire de contact. Nous sommes à votre disposition pour vous aider à prendre rendez-vous auprès du professionnel qui saura répondre à vos besoins et attentes.

Menu